Le financement de projets à l’épreuve des contraintes imposées par la finance islamique

pexels-photo-618079.jpeg

Depuis la crise des « subprimes », force est de constater que la physionomie de la finance internationale a changé. Les rapports se sont inversés avec un accroissement du déficit américain, tant sur le plan budgétaire que commercial, alors que, dans un même temps, les pays émergents témoignent de leur compétitivité en accumulant des réserves de change. Dans ce contexte, le nouvel équilibre financier à définir ne peut faire l’impasse sur une nécessaire modification du business model des banques occidentales. Celles-ci doivent désormais composer avec des systèmes nouveaux et repenser leur activité de manière à s’adapter aux normes et principes issus des pratiques étrangères. Ainsi, la finance islamique regorge de préceptes auxquels les banques occidentales doivent s’adapter si elles souhaitent capter une partie de l’afflux massif des capitaux en provenance des pays de droit musulman.

La finance islamique s’inscrit ainsi dans un contexte de critique généralisée à l’égard de la finance, facteur de crise économique, et connait ainsi, depuis 2008, un fort regain de popularité. En effet, cette finance « islamique », même si elle s’est construite en référence à son ainée conventionnelle, n’en a pas moins développé ses propres outils, en se gardant bien de répliquer ceux qui sont réputés être à l’origine des crises financières des dernières décennies. Il faut néanmoins nuancer ce propos en n’oubliant pas que même si certains instruments financiers ont participé à renforcer la dureté de la crise financière, beaucoup n'en sont pas moins très utiles pour assurer la liquidité de certains marchés par exemple.

Sommaire

  1. Origine de la finance islamique
  2. L’enjeu du financement de projet(s) conventionnel(s)
  3. Le financement de projets dans les pays du Golfe
  4. Les projets de cofinancements réussis
  5. Quel avenir pour les financements de projets dans les pays du Golfe ?

 

The Author

denitza.jpg

Denitsa Yordonova, Consultant Private Banking for Initio Luxembourg since 2017.